Nos territoires qu’ils soient ruraux ou urbains ne cessent d’évoluer pour pouvoir mettre à la disposition de leurs habitants des services plus performants et plus accessibles, tout en répondant à la nécessité de réduire les coûts de fonctionnement à la charge du contribuable. C’est un challenge permanent pour nos élus, qui requière à la fois bon sens et imagination.

Naissance du projet :

Depuis l’été 2019, le SIVOM de la Région Minière recherchait un Directeur Général des Services. De son côté, le directeur du SIVOM de Nord Rive Droite du Cher (devenu SEA * Nord Rive Droite du Cher depuis le 1er janvier 2020) ayant atteint les objectifs de développement qui lui avaient été fixés et désireux de relever un nouveau défi professionnel et de densifier ses responsabilités, eut l’idée de proposer une mise à disposition de son temps de direction au service du Syndicat de Doyet…faire bénéficier de son expérience managériale à cet établissement sans toutefois pénaliser sa collectivité d’origineRester ainsi dans l’esprit de la mutualisation des services qui est le propre des EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale), mettre en commun les moyens matériels et humains, les savoir-faire, de plusieurs territoires pour mieux gérer et réaliser des économies d’échelles. Chacun des deux syndicats, tout en gardant son identité et sa spécificité, pourra apprendre des méthodes de travail de l’autre grâce au trait d’union que tracera leur directeur commun !

Les élus des deux parties ont compris la démarche et ont adhéré à ce nouveau projet non plus intercommunal mais « intersyndical ». C’est ainsi qu’une convention de mise à disposition a été signée par Daniel PIQUANDET, Président du SIVOM de la Région Minière, Bernard FAUREAU, Président du SEA (*) Nord Rive Droite du Cher et Julien PILARD, occupant les fonctions de Directeur Général des Services des deux structures et partageant son temps entre Doyet et Vallon en Sully !

C’est une véritable avancée et une ouverture dans le monde de la gestion de l’eau et de l’assainissement qui fera peut-être école ! Rappelons qu’actuellement, dans le département de l’Allier ces compétences sont gérées par une douzaine de Syndicats, deux communautés de communes et quelques communes isolées. La plupart de ces entités adhère au SMEA, Syndicat Mixte des Eaux de l’Allier, créé en 1992 et chargé, entre autres, de construire des interconnexions entre ses adhérents afin de sécuriser, entre bassins versants, la desserte en eau potable, à l’échelle départementale.

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu

Une urgence ?

En cas de problème technique nécessitant une intervention urgente, contactez-nous

24h/24h et 7 J/7J au 04 70 06 50 51

x