Les formations “métiers”, des outils indispensables pour mener à bien les missions du SEA

Même si beaucoup de métiers peuvent être appris sur le terrain, au contact de personnels expérimentés, il est nécessaire,  pour beaucoup d’autres métiers de suivre un réel apprentissage et de mettre à jour ses connaissances régulièrement, pour les exercer en parfaite concordance avec la réglementation en vigueur et en toute sécurité.

C’est le cas des métiers de l’eau et de l’assainissement par exemple. N’oublions pas que la distribution de l’eau potable et que la gestion des eaux usées relèvent de la santé publique !

Et puis, pour certains de nos agents, se présente aussi le cas de missions nouvelles ou évolutives en termes de responsabilités. Pour s’adapter à un poste un peu différent ou plus polyvalent, nécessitant des compétences techniques ou de management spécifiques, suivre une formation est rassurant et profitable pour tous, aussi bien pour l’agent, le public mais aussi pour le syndicat. En effet, rendre un service de qualité à tous nos usagers est une priorité pour le SEA qui se doit d’agir en toute conformité et fiabilité.

Rappelons également qu’un fonctionnaire a lobligation de se former tout au long de sa carrièreAinsi les agents du SEA, fonctionnaires ou de droit privé, n’échappent pas à la règle et chaque année, par roulement (pour assurer la continuité du service rendu à nos abonnés), ils n’hésitent pas à partir en formation, parfois même loin de leurs foyers.

Quelques exemples classiques de formations régulières et indispensables :
  • pour réaliser certains travaux, il est indispensable d’avoir suivi une formation de conduite en sécurité ou d’être titulaire d’un CACES –  Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité des engins de chantier, valable 10 ans,
  • pour intervenir sur voirie, les agents doivent détenir l’AIPR, Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux, valable 5 ans.
  • pour manipuler certains produits tels que le chlore, les agents doivent être habilités et le suivi d’une formation s’impose. Il en va de même pour tout nouveau produit ou équipement nécessitant des manipulations techniques spécifiques.
  • pour travailler en toute sécurité en manipulant des engins ou matériels alimentés par l’électricité,  une habilitation (réservée au personnel non électricien) est nécessaire,
  • pour entretenir et poser des canalisations d’eau potable ou d’assainissement, pour suivre l’évolution réglementaire et technique en assainissement non collectif, des formations d’organisme spécialisés dans les métiers de l’eau s’adressent aux agents nouvellement recrutés ou en recyclage,
  • pour utiliser certains logiciels métier ou évoluer en bureautique, pour assurer la gestion du site internet, pour découvrir les nouvelles lois qui régissent les activités du syndicat et pouvoir les mettre en œuvre dès leur date de mise en vigueur (gestion des carrières des agents, payes, déclarations sociales, changements statutaires, gestion de l’urbanisme…) et pour s’adapter aux méthodes de travail des organismes partenaires (dématérialisation des saisies de données…), nos agents partent aussi en formation ou assistent à des “webconférences ou webinaires”…

S’ajoutent à tout cela, toutes les formations ponctuelles nécessaires à l’évolution du syndicat (ex : compétence maintenance et entretien des bouches d’incendie…)

Dans la fonction publique territoriale, l’organisme de formation auquel cotisent obligatoirement les collectivités est le CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale). L’établissement a pour mission d’accompagner les évolutions des agents et des collectivités territoriales. Le syndicat fait également appel à des organismes spécialisés dans les métiers de l’eau tels l’OIEau, l’Office International de l’Eau, association de droit français, sans but lucratif, déclarée d’utilité publique.

Le SEA, chaque année, pour chaque service technique ou administratif, liste les besoins à couvrir en matière de formation afin de pouvoir les prévoir dans le vote annuel des budgets.

En résumé :
la formation permet d’acquérir, renforcer, développer les connaissances sur un sujet pour optimiser et sécuriser les missions en découlant.
AIPR 24 septembre 2021 au SEA
Menu

Une urgence ?

En cas de problème technique nécessitant une intervention urgente, contactez-nous

24h/24h et 7 J/7J au 04 70 06 50 51

x