Vos toilettes ne sont pas des poubelles !

Certains abonnés, par ignorance ou par négligence, utilisent parfois leurs sanitaires comme des poubelles et y jettent tout et n’importe quoi : des objets qui obstruent, des objets qui sont toxiques et … des objets et qui obstruent et qui sont toxiques !

Dans les toilettes, seul le papier hygiénique est autorisé ! RIEN D’AUTRE ! Cela semble une évidence et pourtant !
Si nos agents techniques vous disaient tout ce qu’ils ramassent dans les STations d’EPuration (STEP), vous ne les croiriez pas ! Lingettes, protections périodiques, serpillères, préservatifs, sous vêtements, mouchoirs, emballages divers, mégots…

A proscrire également : le déversement de produits chimiques dangereux, toxiques et de médicaments.

Principe général d’une STEP traditionnelle dite “à boues activées” :

N’oublions pas que le réseau d’assainissement collectif récupère les eaux usées domestiques, industrielles et pluviales pour les acheminer dans une station dite d’épuration dont la mission est de faire subir des traitements afin de rendre l’eau la plus saine possible. Ceci permet au final de la rejeter, après contrôle, dans le milieu naturel tels un cours d’eau par exemple.

Dans le détail : 4 étapes qui s’enchaînent

  1. Le prétraitement grâce au dégrillage de type tamis rotatif : les eaux usées arrivent à la station dans un premier filtre, constitué de plusieurs grilles, dont le rôle est de retenir tous les déchets ou matières solides qui n’auraient pas dû, par exemple, être jetées dans les toilettes ! Nos agents les récupèrent manuellement pour les mettre dans les sacs destinés aux ordures ménagères.
  2. L’eau passe ensuite dans le bassin aérateur contenant des  bactéries, brassées par une turbine ce qui leur apporte de l’oxygène et qui va leur permettre de désagréger toutes les matières biodégradables. Ces micro-organismes (bactéries) meurent, rejoignent les résidus traités et se transforment en “boues” qui seront valorisées en agriculture après contrôle (épandage en prairies…). Actuellement, en raison de la crise sanitaire, les “boues” doivent être évacuées vers un centre de traitement.
  3. Enfin, l’eau arrive dans un bassin clarificateur afin d’éliminer toutes les petites matières restées en suspension.
  4. Retour au milieu naturel : l’eau ainsi clarifiée, après contrôle et avoir subi plusieurs fois les deux dernières étapes, peut être reversée dans le milieu naturel tel un cours d’eau (dans le Cher).

Il est clair que nos eaux usées, qu’elles proviennent de nos sanitaires, nos lave-linges, lave-vaisselles, activités domestiques ou industrielles doivent être, idéalement, les plus respectueuses possibles de l’environnement car une station d’épuration “épure” au maximum mais ne peut pas transformer l’eau usée en une eau “propre” surtout si les produits que nous utilisons et rejetons ne sont pas dits “biodégradables”. C’est pourquoi, il est d’autant plus nécessaire de ne pas prendre nos sanitaires pour des poubelles !

Tamis rotatif entrée STEP VALLON
Bassin aérateur STEP Hérisson
Aérateur et clarificateur STEP VALLON
Clarificateur STEP VALLON
Clarificateur STEP Cérilly
Canal de sortie STEP Cérilly
STEP Louroux Bourbonnais
Menu

Une urgence ?

En cas de problème technique nécessitant une intervention urgente, contactez-nous

24h/24h et 7 J/7J au 04 70 06 50 51

x