Renouvellement et modernisation de la télégestion

La Télégestion, un outil précieux au service de nos réseaux d’Eau Potable et d’Assainissement Collectif
Concrètement comment ça se passe ?
Pour en savoir plus sur la nouvelle Télégestion du SEA à partir de 2021
La Télégestion, un outil précieux au service de nos réseaux d’Eau Potable et d’Assainissement Collectif
La télégestion est un outil de travail précieux pour les agents techniques du syndicat.

En effet, elle permet de gérer à distance 24h sur 24h les ouvrages des réseaux d’eau et d’assainissement collectif en associant l’électronique, l’informatique et la télécommunication. 

Sur un territoire de compétence de douze communes, soit un linéaire de 550 km de réseau d’eau potable et 46 km de réseau d’assainissement collectif, on comprend aisément l’intérêt de positionner des relais d’informations aux endroits stratégiques.

Concrètement comment ça se passe ?

Jusqu’à présent, à l’Unité de Production d’Eau Potable de Prévallon, à Vallon en Sully, un superviseur (ordinateur + logiciel) recevait tous les jours entre 4 h et 7 h du matin les données de l’ensemble des ouvrages d’adduction en eau potable et d’assainissement collectif. Pour suivre l’activité, les agents devaient se rendre à Prévallon.

Depuis 2021, un matériel plus performant a été installé au siège du Syndicat, ce qui rend accessible les données et le suivi des alertes par nos agents en journée. Les informations urgentes sont également transmises aux agents des services Eau Potable et Assainissement Collectif “d’astreinte”... c’est à dire ceux qui peuvent intervenir également en dehors des horaires de bureau (plus de détails sur l’évolution de la télégestion en 2021 ci-dessous…).

Chaque site (Réservoir du Plaix, station d’épuration de Hérisson, etc…) peut envoyer des alarmes de différentes natures (niveaux de réservoirs, dysfonctionnement électrique…) au superviseur qui va les relayer aux personnels compétents : les responsables techniques, les agents d’astreinte. Une panne de courant s’est déclarée au château d’eau des Guèzes ? Les agents le sauront rapidement et pourront tout mettre en œuvre pour rétablir ou faire rétablir l’électricité…ce qui évitera une perturbation sur le réseau.

Un nombre de mètres cubes anormalement élevé qui transitent par un compteur sectoriel placé sur le réseau d’eau potable ? C’est une fuite qui pourra être détectée et réparée rapidement … !

Pour en savoir plus sur la nouvelle Télégestion du SEA à partir de 2021
Evolution de la télégestion du Syndicat en 2021

1. Par l’installation d’un poste informatique performant, équipé du logiciel de supervision TOPKAPI :

⇒ pour proposer des analyses de données plus pertinentes et plus facilement interprétables par les agents du service et ce,  sur place au syndicat (plus de déplacement à la station de pompage de Vallon en Sully), en vision continue !

Autres avantages : logiciel plus intuitif, plus visuel que le précédent, adapté pour les futures évolutions technologiques


2. Par le remplacement de toutes les cartes de communication des dispositifs
implantés sur l’ensemble de nos sites Eau Potable :

⇒ pour permettre d’anticiper la suppression des communications par réseau filaire prévue à l’échelon national en 2025.


3. Par le changement de trois modules de télégestion :

⇒ pour pouvoir accueillir ces nouvelles cartes (aux réservoirs du Plaix à Meaulne-Vitray et du Point du jour à Le Vilhain,  et au surpresseur des Bordes situé également à le Vilhain).

La télégestion est un outil performant et évolutif qui améliore en tout point le rendement, le suivi et, par conséquent, l’entretien de nos installations, réseaux et ouvrages : investir dans la télégestion, c’est investir dans la sécurité de nos matériels (donc dans leur économie), la qualité de l’eau et la préservation de l’environnement.

 

Ci-dessous un aperçu sur écran géant du logiciel TOPKAPI

Menu

Une urgence ?

En cas de problème technique nécessitant une intervention urgente, contactez-nous

24h/24h et 7 J/7J au 04 70 06 50 51

x